Olivier Besancenot

Il est pas mignon notre révolutionnaire ?

Dans un article du Figaro (lire l’article complet), on apprend que le NPA, le parti d’Olivier Besancenot, présente une femme voilée aux élections régionales.

Il fut un temps, que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre, ou la gauche et l’extrême gauche se vantaient de bouffer du cure ou la religion était synonyme d’obscurantisme pour eux. C’est encore vrai pour la religion chrétienne qu’ils ne tolèrent pas, mais pour la religion musulmane apparemment la gauche a su mettre de l’eau dans son vin. Et c’est un euphémisme.

Pourquoi un tel changement idéologique ?

Ils ne trouvent plus d’électeurs parmi les ouvriers, alors ils en cherchent ailleurs. Et quel meilleur vivier d’électeurs que les musulmans qui nous ont si gentiment aides a relever le taux de natalité de  notre pays ? Décidément, l’avidité de pouvoir pousse aux alliances les plus hétéroclites…

  • Quand 15 militaires rencontrent 5 maghrébins pendant la fête de la musique, comment cela se termine-t-il ? Un militaire poignarde parmi les 10 personnes blessées. Pas de doute, on est bien garde avec des troufions pareils. Lire l’article dans le journal l’union.
  • Le collège Prévert, en Zone d’Éducation Prioritaire, la directrice de l’école agressée par un parent portant un couteau. Il ne supportait pas l’exclusion de son fils. Comme disait Ségolène Royal, la banlieue c’est le futur. Lire l’article dans Cholet ma ville.
  • Un serveur de pizza agresse par les clients d’un Kebab. Ils se sont mis 5 pour le cogner et ont continue alors qu’il était a terre. Détail croustillant, une personne lui est venu en aide a été elle aussi agressée, cette personne a avoue avoir été elle même déjà agressée 15 jours avant. Lire l’article dans le journal l’union.
  • Deux jeunes turcs cassent la hanche d’un buraliste a Lausanne pour voler des cigarettes. Ils avaient déjà  un casier charge et leur comportement risque de les faire expulser… en théorie. Lire l’article sur le site de 24 heures.
  • Meurtre gratuit d’un homme de 44 ans en pleine rue, il avait demande a deux personnes de ne pas renverser les poubelles. Les noms des agresseurs ne sont pas donnes… ils étaient connus des services de police et ont aussi tente d’attaquer la femme et l’enfant de cet homme. Le procureur cherche deja des excuses aux meurtrier « Bruno Machut ne serait pas mort s’il n’etait pas cardiaque », si bien qu’on se fait une idée de leurs noms. Cependant il faudrait dire au procureur qu’il ne serait pas mort non plus s’il n’avait pas croise le chemin de ses meurtriers. Lien#1: les déclarations du procureur. Lien#2: la femme et le fils terrorises.
  • Dans la série « ré-écrivons l’histoire », France 5 diffusera un grand documentaire en 3 parties sur l’histoire des musulmans de France. Histoire de nous rappeler qu’on leur doit a peu près tout. Le programme de France 5.
  • Auchan fait de la résistance et offusque des musulmans et mettant dans un même rayon des produits halal et des rillettes de porc. La photo.
  • Pendant qu’Hortefeux (portant un burnous !) inaugurait la grande mosquée de Clermont-Ferrand, a une centaine de kilomètres de la, le même jour, une église était incendiée a Bourges. Apparemment les grands médias ont oublie de s’indigner de cet acte, l’information étant presque restée confidentielle… Lien#1: la mosquee de Clermont. Lien#2: l’eglise incendiee.
  • Tiens, un Stéphane qui égorge quelqu’un. Pour une fois que le prénom est donne… on se doutait qu’il devait sonner comme il faut. Le journaliste a préféré donner un nom d’emprunt a la victime, Mickaël. Décidément ca devient complique avec les prénoms pour rester dans le politiquement correct… L’article de l’union.
  • Deux petits vieux ligotes, poignardes. Retrouves morts. On n’en sait pas plus. Cela rappelle l’affaire de ce professeur d’université de Montpellier agresse par une dénommé Said.
  • Encore des personnes âgées agressées. Cette fois-ci, c’était seulement pour leur voler leur 4×4, retrouvé incendié plus tard. Mais les inconnus ont quand même pris le temps de les tabasser pendant plusieurs heures. On n’en sait pas plus sur le signalement des inconnus.
Mosquée

La France de demain ?

C’est ce que propose le projet de loi du gouvernement sur  la burqa dans la proposition numéro 7. Tout cela avec de l’argent public !

Lire l’article complet dans Marianne.

Ségolène Royal voulait la politique du gagnant-gagnant, Sarkozy lui applique la politique du donnant-donnant.

S’il faut construire des mosquées avec l’argent de nos impôts pour compenser les musulmans de l’interdiction de la burqa, je me demande si le remède n’est pas pire que le mal.

Curieusement, les politiciens en charge du dossier de la burqa n’ont pas tellement communiqué sur cette proposition numéro 7. On se demande pourquoi !

Burqa versus hijab

La difference est frappante

Le hijab est un enrichissement

L’enrichissement culturel nous poussant a devenir des experts sur les coutumes vestimentaires islamiques, découvrons aujourd’hui une nouvelle tenue, le hijab, que nos chers politiques trouvent parfaitement acceptable.

Comme le montre la jolie petite photo, la différence entre le hijab et la burqa, c’est qu’avec le hijab on peut voir la bouche et le nez. Ce qui est, il faut l’admettre, une avancée formidable pour la libération sexuelle des femmes musulmanes.

Douce France, char pays de mon enfance…

Vous me direz: « Mais, mon cher Réac, quel rapport avec la France, pays de la mode et des lumières ? »

Enfin vous me diriez cela si vous n’aviez pas mis les pieds en France depuis 20 ans, ou que vous ayez vecu reclus en ermite au fond d’une grotte ou au sommet d’une montagne. Car la France a change. Change de visage mais aussi de vêtements, c’est ce qu’on appelle l’enrichissement multiculturel. Si bien qu’au 21eme siècle, en France, le débat qui fait rage porte sur la burqa. Si on avait prédit ce futur là a des gens dans les années 60, ils vous auraient ri au nez, ri aux larmes même ! Mais aujourd’hui, si on a plus le rire, par contre on commence a avoir les larmes. Eh oui, notre culture disparait, remplacée par une autre plus fertile, non par ses idées sclérosées au 7eme siècle, mais par sa natalité plus fertile.

Eric Raoult

Toujours a l'écoute du peuple

Les politiciens a l’œuvre

Les politiciens aiment la France, ou plutôt aiment les électeurs, la nuance est de taille. Tout est question de fertilité en fin de compte. Alors oui, ils pensent fortement a interdire la burqa, mais n’osent pas. Ils pinaillent sur des détails techniques législatifs qui sont des obstacles bien pratiques derrière lesquels s’abriter et pouvoir clamer haut et fort leur désir d’agir tout en ayant une excuse pour ne pas agir.

En tout cas, ils ne veulent pas agir sur le hijab, le mieux c’est de citer Éric Raoult (UMP) dans le texte d’une interview récente au Bondy Blog.

Journaliste: La mission parlementaire sur le voile intégral n’en annonce donc pas une autre sur le port du hidjab…
ÉricRaoult: Non, pourquoi y en aurait-il une ? Le port du hidjab est «majoritaire» dans de nombreuses communes de la Seine-Saint-Denis, et ça ne me choque pas. (…)

Et voila, l’affaire est réglée. Car les musulmans votent eux aussi, il faut bien leur faire plaisir aussi si Mr Raoult veut être réélu dans le 93. Cependant, je ne critique pas Éric Raoult en particulier, de nombreux politiciens font la même chose. Ils vont parfois même au devant des demandes des musulmans en aidant les projets de mosquées par bail emphytéotiques (presque gratuits quoi). On appelle cela la laïcité positive, ce qui est une expression qui ne manque pas d’ironie involontaire. Passons.

D’ailleurs notre cher Éric Raoult en rajoute une couche pour bien montrer qu’il respecte les musulmans, qu’il les aime vraiment, bref qu’il veut leurs votes:

Éric Raoult: En l’occurrence, c’est [le hijab] un respect dû l’expression que l’on peut avoir de son rapport à l’Au-delà.

Ah bon ? Mais il fallait le dire ! Voila qui rend cet accoutrement bien plus agréable a l’œil ! Heureusement qu’Éric Raoult était la pour décrypter le mysticisme musulman et nous permettre d’apprécier a toute sa valeur l’enrichissement qu’il apporte a la culture française.

En conclusion

La burqa, ne sera peut-être pas interdite. Mais soyez-en surs, le hijab sera autorise et même élevé en exemple de modération et d’intégration. On a les victoires que l’on mérite après tout…

Car voyez-vous, chacun a son Dieu.

Les musulmans se mettent a plat ventre devant Allah.

Les politiciens, eux, se mettent a plat ventre devant leurs électeurs musulmans.

Voila le programme du PS.

  • Martine Aubry s’est recemment declaree en faveur du droit de vote aux etrangers. Ca on connaissait, le PS le ressort a chaque fois.
  • On apprend de plus que le PS voudrait permettre l’enseignement de l’arabe comme premiere langue vivante a l’ecole.

Et la tout a coup, on commence a se demander s’ils ne chercheraient pas a s’attirer les bonnes graces d’un certain electorat, de faire du populisme envers une tranche bien particuliere de la population.

La grande idee

Puisque les francais ne votent plus pour le PS, le PS a eu une idee de genie: importer des electeurs et les regulariser, en masse. Un peu comme le patronat qui importait de la main d’oeuvre bon marche. Ici, le concept serait le meme, importer du votant bon marche.

Tout ceci n’est qu’une theorie, cependant 80% des francais d’origines immigree on vote pour Segolene Royal a la presidentielle de 2007. Voila un chiffre qui donne a reflechir et qui explique certainement bien des positions du PS, notamment quant a la regularisation des sans-papiers.

Le debat sur l’identite nationale

Dans ce contexte, il n’est pas surprenant que Vincent Peillon n’ait pas daigne se rendre au debat auquel il etait convie. Il courrait le risque d’etre demasque face a Eric Besson qui en tant qu’ex-socialiste risquait de mettre a jour les petits secrets du PS.

L’enseignement de l’arabe comme langue vivante 1

Certains pourraient emettre l’argument que beaucoup de gens parlent arabes et que cette langue sera utile dans notre societe toujours plus mondialisee. C’est avoir la vue un peu courte. Le seul interet de la langue arabe c’est de communiquer avec les pays exportateurs de petrole. Or lorsqu’on achete, on peut parler n’importe quelle langue, le vendeur vous comprend toujours. Mais au-dela de cette remarque, les ressources petrolieres s’epuisent et le monde se tourne vers les moteurs a hydrogene ou electrique. L’arabe ne servira a rien dans ces domaines, il vaudrait mieux connaitre le japonais ou le chinois…

Pack de burqas

L'enrichissement multiculturel

Le contexte
Voila quelque temps que le debat sur la burqa et son interdiction agite la France. Les politiciens UMP sentant la necessite de recolter des votes a l’approche des regionales se sont rues sur le sujet dans l’espoir de berner une fois de plus les electeurs que Sarkozy avait deja reussi a tromper une fois.

La burqa est deja interdite
Il existe deja une loi interdisant de se masquer en dehors des jours de carnaval, pourquoi cette loi n’est-elle pas appliquee ? Il n’y figure pourtant pas de clause d’exception pour raisons religieuses.

De plus, la burqa a l’avantage de permettre au peuple francais de se rendre compte de la difference entre la realite et la propagande mediatique qui parlait jusque recemment d’une France multiculturelle mais integree. Doit-on casser le thermometre qui indique la fievre au malade ? Pour pouvoir a nouveau mentir effrontement au peuple ?

Et le voile dans tout ca ?
Le risque d’interdire la burqa, c’est de faire passer le voile pour un symbole de moderation, d’integration et meme de tolerance. On en est plus a une couleuvre pres lorsqu’il s’agit de nous faire avaler du multiculturalisme.

Or, le voile est-il culturellement moins choquant que la burqa ?
C’est le meme principe que la burqa pousse un tout petit peu moins loin. Le voile peut aussi donner lieu a des actes d’intolerance, comme dans ce lycee d’une zone multiculturelle Berlinoise ou des jeunes filles voilees agressent les blondes et ont meme tente d’immoler l’une d’elles.

Et si une loi passait ?
Imaginez une seconde les flics aller en banlieue pour arreter ou meme simplement verbaliser les femmes en burqa… Deja qu’ils ne s’y rendent plus pour poursuivre les delinquants suite a une note ministerielle leur enjoignant de ne pas provoquer des tensions et de ne pas tomber dans des guets-apens. Les guet-apens, ce sont ces embuscades ou un « jeune » attire les policiers tandis que ses congeneres attendent avec des pierres et des cocktails molotov…
Alors franchement, vous croyez que les policiers vont aller verbaliser des dames en burqa qui sont soutenues par tout le quartier ? Avec la politique d’apaisement actuelle ! Evidemment non.

En conclusion
Ce n’est pas une loi supplementaire dont nous avons besoin, c’est de la volonte d’appliquer celles deja existantes. Le reste ce ne sont que des gesticulations politiciennes pour capturer des electeurs avant les regionales !