Jolie blonde

La gueule de l'autre

Récemment, a la suite des attentats d’Oslo je lisais les réactions des médias. Réactions unanimes bien évidemment comme pour tout sujet ou seul consensus a droit de parole.

Cependant venons a ce qui m’amène a ce post. La lecture d’un article du Figaro parlant de la présidente du Parti du Progrès Norvégien en la dénommant de l’appellation familière « La blonde ».

La blonde

De nos jours ou sous le poids du politiquement correct on n’ose plus voir les couleurs de peau, on voit que lorsqu’il s’agit de la droite prétendue extrême, on peut parler de la couleur de cheveux.

Et lorsque le Figaro parle de Mouloud Aounit l’appellent-ils « Le crépu » ?

Bien évidemment non, ca serait considéré raciste.

Prenons, un autre exemple, Laurent Fabius, le Figaro l’appelle-t-il « Le chauve » ?

Bien évidemment non, ce serait insultant.

Mais pour une personnalité politique de droite, donc maléfique, et de surcroit blanche, ils ne se gênent pas, c’est légal et même encourage.

Les terroristes

Bon jusqu’à présent on parlait de politiciens, donc de gens estimables et gentils (ok, je plaisante). Mais quid, des super méchants, les terroristes ?

Parlons du dernier en date, Andres Behring Breivik, le terroriste Norvegien responsable du desherbage de pousses socialistes, pardon, je voulais dire du massacre de jeunes socialistes en stage de lobotomisation qui assistaient a un camp d’été …socialiste.

Il a été décrit comme un grand blanc, blond aux yeux bleus, certains journalistes ont même été jusqu’à suggérer qu’il aurait pu porter l’uniforme nazi magnifiquement.

Mais ces mêmes journalistes ont-ils parle de petits arabes, crépus aux yeux noirs lors des attaques terroristes islamiques (c’est pas les exemples qui manquent a travers le monde) ? Évidemment non, ça serait raciste et même stigmatisant.

Rien a ajouter

Tout est dit, nos médias démontrent une fois de plus que le seul racisme toléré et encourage est le racisme anti-blanc. Racisme qui n’existe pas selon SOS Racailles, le MRAP (Mouvement pour la Religion et l’Amour du Prophète), et toutes les autres associations grassement subventionnées par nos impôts.